FRESH NEWS
NOCTIS.COM INFOS NOCTURNES
Enfin les news en français sur Noctis.com ... elles étaient attendues. Mais pas seulement nos news... vos news aussi. Postez vos infos ici, on les remettra "en forme" par la suite si nécessaire.
Bien entendu les infos qui ne font que répéter ce qui est déjà dans l'agenda seront effacées (comme les textes franchement incorrects, voire agressifs... ou simplement les pubs).
N'oubliez pas que nous portons la responsabilité de ce qui se publie ici, donc allez y mollo... restons dans l'info nocturne svp. :)

Nu ook beschikbaar in het nederlands... hier al mogelijk. En stuur maar door. ;-)

57 infos au total | Ajoutez une info ici | Contactez Nico Noctis

 Deep House Clôture au Bozar (19-01-2006 -- info par Bozar.be & Nico)
Ce vendredi 20 Janvier, le SMAK Museum (de Gand, où s'organisaient les soirées Belmondo) et le Palais des Beaux-Arts (maintenant le Bozar) clôturent avec classe les expositions d'Europalia Russie par deux 'finissages' organisés avec une forte couleur nocturne. Au programme: visite des expositions,mix d'un dj assez connu en Russie: Alexander Nuzhdin (travaillant souvent avec Dukhov et Maroonoff), performances... et soirée!

Le tout sur le thème de la Russie dans toute sa diversité. Thème de la soirée: «Toutes les couleurs, les odeurs et les goûts de la Russie». Russia, Let's party!

Entrée 5 Euros. Bozar, rue Ravenstein - 1000 Bruxelles.
Un vodka-Red Bull gratuit pour les premiers 100 visiteurs.

http://www.bozar.be

 Paranoid Symbiotik VI (11-01-2006 -- info par dom)
Le Vendredi 10 Février 2006, le Colektiff NRDS organisera une nuit Paranoid Symbiotik VI avec un plateau comprenant des têtes d’affiches Hardcore / Hardtek. Les membres d’NRDS en profiteront pour fêter les 2 ans d’existence de leur association, lais le but essentiel de la soirée est de penser à Liza. [ndlr: on a pas bien compris qui c'est, mais c'est sûrement gentil] Cette soirée se déroulera donc en Belgique, toutefois de nombreux "teufeurs" français pourront également participer à cet événement, le lieu étant très proche de la frontière.

JETSETCLUB, 2 rue Blanc Caillou - 6840 Neufchâteau
en Belgique aux 3 frontières: LUX-FR-BEL. Autoroute E411 Sortie 26 ou 27 ->Arriver à Neufchâteau, direction Bertrix pendant 1 km.

Au programme: Manu Le Malin (46 REC, Uwe, Paris) – Stormtrooper (Industrial Strenght Records, Austria) – Mehdi Keoown (Uwe, Metz) – Faust (Metz) – 700°C (Endokrin, Epinal) – Liz Terik (Belfort) – Mr Rick (Saint Dié) – L.T.T (Strasbourg) – Dom vs Arno Ecko (Strasbourg). .+ guest en after: 2 labels belges Stiking Wave ( label de Joshua) avec Intergalaktik Purifier en live, Krapo and Mushroom sous les couleurs de Striknicks rec.

http://www.nrdilence.com

 le Cherry Moon ferme ! (29-12-2005 -- info par Nicolas Deckmyn)
Après presque 15 ans sous ce nom, et plusieurs chapitres des nuits électroniques belges, le Cherry Moon va fermer ses portes définitivement le 31 décembre prochain, pour une nuit Retro Techno avec Robert Armani en invité spécial de Chicago. Armani était en effet depuis 1993 un invité privilégié des soirées du club de Lokeren à l'époque où la Techno s'installait chez nous.

Dès 1991 le Cherry Moon avait acquis une réputation de club électronique important, principalement grâce au travail passionné du deejay résident: Yves Deruyter. Dans une Belgique encore très "anti-électronique", c'était un rôle très aventurier et assez rebelle. Le courage est souvent récompensé d'un public fidèle... ce fut immédiatement le cas. La foule. La vraie.
Dès lors c'est le défilé de géants de la Techno... invités par le club ou par des organisateurs qui louaient la salle (comme Rave Explosion). On y a vécu les mixes de Derrick May, Jeff Mills, Carl Cox, Stacey Pullen, un live de Moby, des dizaines d'autres... puis un peu plus tard Westbam (Mayday), Dick, Tanith, et leur produit de l'époque: Marusha.
Profitant de la vague européenne poussée par la Mayday, la Love Parade et certains magazines ciblés sur ces nouveaux sons, le Cherry Moon allait peu à peu prendre une place essentielle dans le développement de la Progressive Trance et de la Techno d'influence hollandaise. Les week-ends rassemblaient régulièrement plus de 2500 personnes lors de nuits complètement folles où le spectacle était autant dans le club que sur le grand parking voisin. Le 144 Gentsesteenweg à Lokeren était devenu un incontournable des nuits du Benelux et de France, le public très international en témoignait... des lillois, des jeunes de Eindhoven, d'Utrecht, de Cologne...

Après une période de pressions policières assez tenaces (justifiée par des dealers assez tenaces aussi), vers 1997 le club a su prendre un nouveau tournant avec une nouvelle décoration très "lunaire" et de nouveaux résidents... Youri et Ghost. C'est un public plus local qui a suivi en masse, permettant 7 années de plus d'un succès incontestable... à mi-chemin entre la Techno la plus populaire et la Trance la plus électrique.

Mais, contrairement à ce qu'on croyait, cette histoire a une fin. Le 1er janvier, le 144 Gentsesteenweg sera devenu un club R'nB Funky Dance façon clubbing fluo sexy etc etc...
La dernière avec Yves Deruyter s'est déroulée le 24 décembre, mais il vous reste une chance de voir le Cherry Moon dans son état premier: La Dernière: le 31 décembre avec Robert Armani de Chicago et tous les résidents actuels du club.

La fin d'une grande histoire, pleine de folie et de musique ... à vous d'en écrire l'épilogue.

http://www.cherrymoon.com

 Electro Radio à Namur (25-11-2005 -- info par loic)
104.9 FM autour de Namur, emission tout les mardi de 21h30 a 00h00 sur la musique électronique: Une heure d'électro et une heure et demie de breakcore, hardcore et tout ces mot finissant par "core" pour le plaisir des oreilles de chacun.

Nous émettons aussi en streaming sur le site www.fr-eghezee.be ou pour les namurois sur les ondes 104.9 fm.

ps : a part le mardi soir et eventuellement le vendredi soir, il faut savoir que c'est une radio locale et donc elle comporte des émissions de TOUTES sortes... une personne avertie en vaut deux.

http://www.fr-eghezee.be

 Comment est né I Love Techno? (10-11-2005 -- info par Nicolas Deckmyn)
On sait tous que c'est Peter Decuypere, le créateur du Fuse, qui a lancé I Love Techno en 1995. Mais comment est venue l'idée d'un festival Techno?

En fait c'est le résultat de plusieurs éléments.
1: le cheminement de Peter depuis le management du FiftyFive de Courtrai en 1989 jusqu'au lancement du Fuse en avril 1994. Et surtout cette révélation en octobre 94, quand plus de deux mille personnes se pressaient pour y entrer... alors que durant 6 mois il n'y avait eu que 400 ou 500 personnes pour voir des artistes Techno de grande qualité mais peu connus du public. Il est évident que ce succès soudain lui a prouvé que la Techno méritait son festival.
2: le contexte Techno en 1995: d'un côté la demande du public était énorme pour des événements de plus en plus grands, et d'un autre côté les salaires des deejays américains augmentaient sans cesse.
En Belgique la concurrence pour un événement de taille moyenne existait déjà avec les 10 Days Off, les Rave Explosions, et Kozzmozz. Or juste à nos frontières, des festivals s'étaient créés en Hollande et Allemagne... comme la Dance Valley, ou Mayday.
3: le refus des grosses compagnies et gros festivals de considérer cette musique ... et c'est en fait l'élément magique. L'élément déclencheur. Sans ce refus aveugle, il est possible que jamais Peter ne se serait lancé dans une aventure pareille.
Il avait en fait déjà soumis ce projet au plus gros organisateur de festivals du pays, qui avait refusé l'idée sans même y réfléchir au nom du fait que jamais la Techno ne pourrait atteindre des foules aussi importantes que le Rock.
L'ironie de l'histoire veut qu'après 5 ans de succès I Love Techno ait été racheté totalement par celui là même qui l'avait refusé en 95. Ironie suprême: sa société a elle-même même été rachetée par Clear Channel.

Mais l'événement, de 5000 personnes au Vooruit de Gand, a carrément glissé en 98 vers les 30.000 personnes au Flanders Expo... confirmant que l'intuition de Peter était bonne: la Techno a besoin de grands volumes, au sens audio comme au sens espace.

Depuis, on sait à quel point I Love Techno reste un événement annuel marquant la planète Tech européenne... qui attire des critiques bien sûr. A ce niveau financier on est très loin de l'idée qu'on se fait de l'underground. Mais on ne peut nier que la programmation reste d'une qualité qui n'a rien à envier aux premières éditions.

http://www.ilovetechno.be

 Woodstilstand vs Kozzmozz (10-11-2005 -- info par Nicolas)
Dans le passé les grandes organisations avaient toujours peur de la nouveauté. L'association de l'organisation Kozzmozz (qui fait aussi Star Warz et Elektron) et de GiveMewood, qui est quand même parmi les plus respectées des organisations Breakcore/Drumcore, est un très bon signal pour la scène électronique belge... la preuve d'un changement d'état d'esprit. Et le résultat sera à contempler au Vooruit de Gand ce vendredi 11 novembre.

Car au départ GiveMeWood est vraiment dans une bulle peu perméable, une scène encore naissante... forcément sur la défensive. De son côté Kozzmozz était surtout un énorme événement Techno des années 90 qui s'est diversifié en soutenant l'Electro, puis la Drum'n Bass en organisant de grandes nuits au Vooruit avec le Millenium Kru.
Mais s'ouvrir au phénomène nocturne le plus ... fou, inattendu, bruyant, nihiliste qu'on puisse trouver actuellement, et donner à cette WoodStilStand les moyens d'enfin inviter des artistes étrangers dans un cadre splendide, c'est un défi que peu de gens auraient osé. Kozzmozz a osé. On félicite Mathias, et on félicite GiveMeWood d'avoir convaincu Mathias.

Au programme: Donna Summer, Vile Enginez (Suisse), About (Hollande), Xanopticon live, le fameux Sickboy, et le très barbu Droon avec sa guitare télécosmique et son casque de Spoutnik.

C'est quoi la Breakcore (ou Drumcore)?
Pas difficile de dire que c'est un des sons les plus "perturbés" qu'on puisse entendre actuellement. Une sorte de Drum'n Bass accélérée, découpée, retournée, turbinée, et teintée de Techno, de Hip Hop et de Hard Rock. Mais attention, contrairement aux autres musiques "violentes", celle-ci ne se réfugie pas dans une vision triste et sombre du monde... plutôt dans un humour ultra-cynique ravageur.
Ecoutez quelques courts exemples sur cet extrait realaudio: http://www.noctis.com/audio/zzbreakcore.rm

Ah oui... juste pour le rappeller à ceux qui ne savent pas: Donna Summer dans ce cas ci, ce n'est pas la chanteuse qui a travaillé avec Giorgio Moroder dans les années 70, mais Jason Forrest, un artiste américain totalement déjanté.

.

 Mash-up (08-11-2005 -- info par dub rogers)
Dans le cadre des RIAM 02 du 18 au 26 novembre 2005 Marseille Soirée " MASH-UP ": Vendredi 26 novembre 2005 au Cabaret Aléatoire Friche de la Belle de Mai Marseille 41 rue jobin 13003 de 21h à 03 h tarif unique 13€+1€adhésion Electric Kettle (FR/Peace Off), Jason Forrest aka Donna Summer (USA/Cockrockdisco, Sonig), Otto Von Schirach (USA/Schematic), Sickboy (BE/ Tigerbeat6, mirex), Shitmat (UK/Planet-mu, Wrong music). renseignements: http://www.riam.info Tel: 04 91 62 46 30 locations: Fnac, Virgin, Cultura,....
http://www.riam.info

 Psytrance à Liège (23-10-2005 -- info par Nico)
La Psytrance débarque au Soundstation le 26 Novembre avec une soirée Sunda Sunda.
Né à Lier sous l'impulsion de Djamoon (alias Marko), le concept allie la Goa Trance et le décor qui l'accompagne à des clubs un peu partout dans le pays... à compter avec Liège pour cette édition.
L'affiche annonce Yo-El (des soirées All-Funghed-Up), Ramasitar (qui jouera de la Sitare en accompagnement) , Jahru (pour un mix et un court concert, Kairoo rec) et bien sûr Djamoon, le créateur des soirées Sunda Sunda depuis 2003.

La déco sera assurée par Lunatrix et un mur vidéo accompagnera le tout.

C'est pas si courant, profitez en!
A la Soundstation, 6 rue Pouplin (gare Jonfosse) 4000 Liège.

http://www.deejaymarko.be

 Nouveaux horaires pour les clubs et les night-shops? (16-10-2005 -- info par Nicolas Deckmyn)
Les clubs fermés à 8h du matin et les night-shops plus relax sur les heures. C'est une partie du nouveau projet de loi qui se discute en ce moment au gouvernement, à l'initiative de Sabine Laruelle (MR) Ministre Fédérale des Classes Moyennes.

Le projet de loi recouvre toute une série d'activités nocturnes, et règle au passage un problème lié aux petits commerces.

Actuellement les magasins de nuit ne peuvent ouvrir qu'entre 18h et 7h du matin, et les magasins *normaux* entre 5h et 20h (ou 21h le samedi). Si cette loi est acceptée, ces catégories n'existeront plus et les horaires non plus. Seules existeront les catégories de tailles... moins de 150m², plus de 150m², etc. Les plus petits magasins auront une liberté totale sur les horaires, pour pouvoir lutter face aux supermarchés.

Toujours selon cette loi, les clubs et dancings devront obligatoirement fermer entre 8h du matin et 15h, sauf dérogation communale. Une règlementation qui rend nationale et officielle une restriction jusque là anecdotiquement appliquée par certains bourgmestres du Hainaut.
Pour ce qui est de l'heure choisie, les soirées qui durent après cette limite se font de plus en plus rares, et les clubbing-marathons ne sont plus trop dans l'air du temps. Donc ça ne devrait pas provoquer de grand changement immédiat. Par contre c'est un très mauvais indicateur des méthodes qui nous attendent dans le futur... il suffirait au gouvernement de durcir cette loi existante pour faire fermer les soirées à 6 ou à 4 heures.

Visée aussi par cette loi, la vente d'alcool serait interdite en magasin après 20 heures. Mais bien sûr ici les bars et clubs ne sont pas concernés. Ca ne s'adresse qu'aux pompes à essence et aux night-shops.

Enfin les call-shops, ces grappes de petites cabines téléphoniques qui se sont installées partout dans nos villes, devront à l'avenir fermer leurs portes à 20 heures (21h le samedi). Pour expliquer cette limitation la Ministre a invoqué les perturbations nocturnes qu'apportait l'ouverture tardive de ces magasins dans certains quartiers.

Poser un cadre législatif sur un monde fait de loisirs et de détente, c'est forcément difficile. C'est bien souvent aussi obligatoire. Reste qu'on aimerait qu'aucune loi ne donne l'impression d'avoir été créée pour être durcie plus tard. C'est l'arrière-goût que laisse ce nouveau texte.

http://

 Liège: Art et DJs (15-10-2005 -- info par Didché)
Le 29 Octobre au Hangar de Liège, c'est "Aux Arts Citoyens!", une soirée expo qui alliera les deejays Kozak (de Warm FM) et Anthony (qui jouera 80's), à un panel très large de jeunes artistes belges.

Plus de 250 œuvres originales d’artistes peintres, photographes, illustrateurs, stylistes, sculpteurs, designers.

Pour 5 Euros, de 21h à 2h du matin, le samedi 29 au Hangar, 43b quai St Leonard à Liège.

http://www.auxartscitoyens.be

[10 affichés - Reste 27]

Pages: index | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

merci à Flyingcow pour son gros coup de main à la création de cette page
- -