FRESH NEWS
NOCTIS.COM INFOS NOCTURNES
Enfin les news en français sur Noctis.com ... elles étaient attendues. Mais pas seulement nos news... vos news aussi. Postez vos infos ici, on les remettra "en forme" par la suite si nécessaire.
Bien entendu les infos qui ne font que répéter ce qui est déjà dans l'agenda seront effacées (comme les textes franchement incorrects, voire agressifs... ou simplement les pubs).
N'oubliez pas que nous portons la responsabilité de ce qui se publie ici, donc allez y mollo... restons dans l'info nocturne svp. :)

Nu ook beschikbaar in het nederlands... hier al mogelijk. En stuur maar door. ;-)

57 infos au total | Ajoutez une info ici | Contactez Nico Noctis

 Nuit Blanche 2007 ... projets! (20/03/2007 -- info par Nico)
Ca y est, c'est reparti... à vos projets! Comme chaque année la Nuit Blanche revient en fin Septembre (ou début Octobre). L'objectif est de "privilégier la création urbaine sous toutes ses formes, de mettre en lumière différentes facettes de la Ville et de mettre en scène l'espace public revisité singulièrement par les artistes et les associations bruxelloises." Bref des soirées folles dans des lieux inhabituels, des expositions délirantes en plein air, des terrasses débordantes de spectacles, des visites impossibles ... de 22 heures à 6 heures du matin, et on termine sur un croissant... ou une soupe au Jeu de Balle. Le thème de l'année 2007 : *LES 7 PÉCHÉS DE LA CAPITALE* Le terrain de jeu: la ville de Bruxelles , le pentagone et le canal, les espaces publics, les lieux insolites (osez! proposez! imaginez! rien à perdre, on verra bien ce qu'ils répondent.), etc. Ils attendent vos propositions , idées et projets (artistiques , culturels , ludiques, festifs , etc.) avant le 30 mars 07. Encore quelques jours! Contact et infos: info@nuitblanche06.be
http://

 Le Bootleg, le Mashup, le Bastard (15-11-2006 -- info par Nicolas)
Avant il y avait le remix, et ça existe encore, mais maintenant il y a aussi le Bootleg. méssékoi?? Pour simplifier, c'est la musique d'un morceau associée à la voix d'un autre morceau qui au départ n'a rien à voir. Et ce mélange de deux titres connus donne un nouveau titre un peu fou, parfois très drôle (le mélange est parfois tordu).

Vous dites 2ManyDJs? Oui, ces belges étaient parmi les premiers à en produire, dès 97. Aujourd'hui des centaines de bootlegs sortent chaque semaine sur internet (ils sont parfois appellés Mashup: synonyme de notre stoemp national, mais le mot Bootleg est de plus en plus généralisé). C'est le premier style musical sans style musical précis, puisque ça touche tous les genres... drum, rock, soul, disco, reggae, funk, hip hop, electro, techno... tout à la fois! Et forcément, selon les goûts de ces recompositeurs, il y a des bootlegs très underground ou très tordus, et des bootlegs très évidents ou très commerciaux.

En fait, comme d'habitude, c'est l'apparition d'un nouvel outil qui a provoqué la nouveauté. Et cet outil c'est l'ordi de maison qui permet à tous les kidz et moins kidz de prendre les morceaux de leur passé, et de les travailler comme un matériau de base pour créer un hybride... le plus réussi possible.

Bien sûr, ce sont les programmes de composition musicale (comme Pro-Tools, Cubase, Reason ou Fruity Loops) qui ont permis les premiers essais, grâce à l'échantillonnage. Mais tout récemment (depuis 2000) c'est surtout Acid-Pro de Sonic Foundry qui est l'outil préféré des créateurs de bootlegs. L'apparition de ce programme de montage sonore a multiplié le nombre de nouveaux bootlegs mensuels par cent!

Résumons encore: la culture du dj a mélangé les morceaux et les références depuis les années 70, elle a initié l'idée du mix. Aujourd'hui cette technique s'est appliquée à toute l'histoire de la musique et à tous les enregistrements ... et ça donne les Bootlegs.

Les djeunz adorent parce que ça mélange tout, ça respecte tout et ça ne respecte rien, ça joue du passé comme avec un puzzle recomposable à l'infini. Les adultes adorent parce que ça remet d'actualité des centaines de hits de leur passé. Et surtout c'est truffé d'humour dans tous les sens. Imaginez un mix de Prodigy et d'Enya ... ou de Beatles et Bob Marley ... de Mylo et Billy The Kick ... de Neg Marrons et Red Hot Chili ... de Stooges et Aguilera ... etc. Tous les mélanges impossibles sont osés.
Et un des intérêts principaux, pour prendre un exemple précis, est d'avoir prouvé que Christina Aguilera, loin de sa RnB télévisée, aurait pu être une chanteuse Rock incroyable ... aussi immense que Grace Slick ou Janis Joplin.

Des soirées bootlegs en Belgique?? Actuellement on en trouve surtout à l'étranger, car en Belgique les bootlegs se sont mélangés aux soirées ... de façon discrète mais solide. Chaque deejay de chaque style a aujourd'hui entre 2 et 20 bootlegs à étaler dans le reste de son mix... mais le public ne s'en aperçoit pas toujours.

On entend des bootlegs dans presque toutes les discothèques populaires du pays (B-Club, Chez Johnny, etc) ... mais des soirées spéciales ne passant que des bootlegs un peu fous, un peu breakbeat ou drum ou bien rock, on en a vu deux ou trois à Anvers ou Gand (au Petrol, au Kaaiman) ... mais plus rien de vraiment décisif depuis l'arrêt des Belmondo avec les 2ManyDJs (qui ne faisaient que ça depuis 98).

En Grande Bretagne ça avait vraiment décollé vers 2002 avec des noms comme McSleazy ou Osymyso... aujourd'hui c'est la France qui se distingue avec des tonnes de morceaux lancés par DJ Zebra, DJ Moule, Loo & Placido, et des dizaines d'autres.
Par contre, il y a ENFIN une première soirée 100% Bootlegs à Bruxelles pour le Samedi 9 Décembre à la Batellerie. Avec les deejays Protesta (FutureWorldFunk), Piiit (Next), Funkybuby + un chillout sonore par Across Stickos. Ils disent: deux salles, prix mini, rue Claessens/rue de l'Entrepot à 1000 Bxl. Ca promet d'être patchwork.

L'occasion de tester les mélanges !
Quelques sites:
djzebra.free.fr
une radio rock qui en passe plein: ouifm.fr
une autre radio très bootlegs: reve-fm.com
le génial dj Moule: djmoule.com
l'incroyable Arty Fufkin qui a produit le premier vrai gros succès en bootlegs: le Crazy Logic associant Supertramp + Gnarls Barkley + Rockwell + the Who. artyfufkin.com


 Nocturnes des Musées (22-09-2006 -- info par NMB)
Un jeudi soir d’automne, à 17h… Pour beaucoup, la journée se termine; pour les amoureux des musées, elle ne fait que commencer! Du 28 septembre au 21 décembre, chaque jeudi, entre 17 et 22h, les Nocturnes des Musées bruxellois vous invitent à (re)découvrir les musées de Bruxelles et leurs collections pour 2,5 Eur (1 Eur jusqu'à 25 ans). Près de cinquante musées durant 13 soirées. Début: grande soirée d’ouverture le jeudi 28 septembre, dans 4 musées de la Grand-Place et alentours. L’Hôtel de Ville sera lui aussi accessible ce soir-là, et le Village des Musées installé devant la Maison du Roi proposera ses animations. Activités et accès gratuits !

Avis important à tous les acharnés des Nocturnes: Gagnez une visite VIP, le jeudi 21 décembre, en soirée, au Musée des Instruments de Musique. Comment? Participez à 6 nocturnes dans 6 musées différents. Demandez le cachet «Nocturnes» à l’accueil des musées visités.

Pour en savoir plus sur les musées participants (descriptif des collections, localisation précise...), visitez le site!

http://www.museesdebruxelles.be

 Warm Up (02-09-2006 -- info par ddlight)
Bonjour, Nous vous invitons à découvrir le nouveau site www.warm-up.be . Warm Up est un nouveau collectif Dj dont le but est de promouvoir les acteurs de la scène électronique belge et internationale. Notre projet est évidemment de proposer et faire découvrir des artistes de talents mais compte aussi donner un visage et offrir une visibilité aux personnes qui sont derrière les platines. Dans cette optique, nous présentons nos membres en ligne de manière originale et leur offrons la possibilité de diffuser leurs sets en podcasting. Ces services sont gratuits, ils visent le développement d’un réseau de talents et, par là même, à l’élaboration du label de qualité Warm Up. Dans cet objectif, nous préparons une campagne pour la présentation du collectif et le lancement des soirées Warm Up. - Warm Up Collective: Le collectif Dj’s on line - Warm Up Events: Quatre soirées par an, une par saison avec une ambiance chaque fois différente grâce à notre partenaire Dark (designer s’étant distingué notamment lors du showcase de Pink) www.dark.be. La première aura lieu le 8 septembre 2006 au West Side à 1000 Bruxelles (www.westsidediscothèque.be) qui aura revêtit les couleurs warm-up (et pourquoi pas les vôtres à l’avenir) à l’occasion. Intéressé par l’aventure Warm Up ? N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations aux services de la musique et de ses défenseurs. Cordialement, Warm Up team contact@warm-up.be / www.warm-up.be
http://www.warm-up.be

 Le Gazon Revient! (17-06-2006 -- info par Nicolas Deckmyn)
L'équipe du Gazon avait gardé le secret le plus longtemps possible pour éviter au maximum les remous de la politique, mais oui, le Gazon aura son édition 2006. Pas dans les mêmes conditions pourtant.

Pour ceux qui ne connaissent pas, le Gazon est un très grand dj-bar en plein air qui s'est installé chaque été depuis 2001 dans un parc du centre de Bruxelles. D'abord situé dans un jardin suspendu de la Tour des Finances (boulevard Pacheco), puis au Mont-des-Arts (rue Ravenstein), et enfin depuis 2003 dans le parc Royal (ou parc de Bruxelles). Atteignant des foules de 1500 à 2000 jeunes de tous genres, on y danse sur les mixes de deejays tant Drum'n Bass qu'Electro, Reggae que Psyche-Rock, New-Beat ou Italo-Disco ... très éclectique donc, et de 22h à 5h chaque vendredi et samedi soir des étés jusqu'en 2005.

Mais voilà ... les plaintes d'habitants riverains du parc Royal, et les divers jeux politiques précédant les élections, n'ont pas facilité l'édition de cet été 2006. Les doutes étaient donc nombreux dans le public dès qu'on parlait d'un retour du mythique Gazon.

Et si! Nico Boups et les créateurs du Gazon bar avaient réservé leurs infos pour l'émission des Nuits Bruxelloises vendredi soir sur la radio BXL (www.bxl.fm), et l'annonce fit son effet: le Gazon ne sera pas chaque week-end au parc Royal, mais aura 4 dates dans 4 points différents de la ville... dont deux des lieux historiques de ses développements.

En clair, la première édition aura lieu le 8 Juillet au parc Royal, comme en 2005 ... puis les trois "Gazon" suivants se dérouleront au Jardin de la Cité Administrative (comme en 2001), au parc de l'Atomium, et dans un quatrième endroit non encore annoncé.

Une chose est certaine, ces soirées en plein air qu'on nous envie à Barcelone et dont on parle à Montreal sont bien de retour ... différemment, mais de retour. C'est le plus important.

http://www.legazon.be

 MP3 libres, manifesto (09-06-2006 -- info par Nicolas Deckmyn)
Les maisons de disques ont pris la musique en otage depuis les années 80. Le résultat c'était ces girls et boys bands ridicules ou ces chansons-produits qui ont envahi le paysage médiatique durant les années 80 et 90 (de Rick Astley à Take That en passant par Sabrina et 2B3, sans oublier les Spice Girls & co). On nous a refait le coup des groupes 60's Twist créés par des producteurs, et ils ne s'en sont même pas cachés.
Qu'on ne s'étonne pas aujourd'hui si le grand public ne se sent pas coupable de les déposséder. Le public ne fait que récupérer une partie de ce qui a payé le train de vie trop luxueux de Sony, EMI, BMG/Ariola, Universal, etc

La musique appartient d'abord à ceux qui l'aiment, puis seulement à l'artiste, et ensuite viennent les ayant-droits. Le public en est conscient et récupère son droit au plaisir. Avant il le faisait avec les cassettes… et là les maisons de disques ne pestaient pas. Maintenant les cassettes ont quasiment disparu … et le CD se copie. La cassette permettait à ceux qui avaient moins d'argent d'avoir quand même du son, et aujourd'hui le seul moyen de copier est digital.
Contre ça, à part des taxes, il n'existe aucune parade valable. Personne ne va oser dire 'no more music for the poors!'

Et comme elles sont impuissantes face à ce raz-de-marée, les multinationales du top50 concentrent leur rage sur la proie MP3 plus facile à cerner en envoyant leurs groupes connus à la charge. On a déjà vu des conflits artistiques qui avaient plus de panache.

Le bilan de tout celà? L'industrie du disque a voulu jouer la finaude pendant 30 ans et elle a cru que le public était une masse de vaches. Maintenant que le vynil et la cassette ont disparu, que les grands businessmen de la musique apprennent à se préoccuper du CD copié et foutent la paix au MP3 qui n'a rien à voir avec ça.
Le MP3 fait du bien à l'industrie musicale… mais certes pas aux industriels de la musique. Si c'était pour faire de l'argent, il fallait choisir autre chose ou bien arriver dans les années 60 … désolé mais la musique est un Art, et si l'Art payait bien il ne serait plus l'Art.

D'autre part il n'y a pas QUE des MP3 illégaux. Il y a aussi des millions de MP3 qui sont des créations libres de jeunes musiciens qui n'ont aucun autre soutien commercial. Rappelons que pour ces jeunes créateurs, le MP3 et donc Kazaa, Soulseek, Emule ou Edonkey sont de providentiels moyens de faire connaître leur musique sans devoir séduire un directeur artistique blasé dans une tour de bureaux.

Comparer le chargement de musique aux infractions sur la route (comme le font certains artistes déjà fort riches) impliquerait qu'il y ait de nombreux types d'excès de vitesse légaux, ce qui n'est pas le cas.

La décision de libéraliser le téléchargement est une des plus clairvoyantes qu'aie prise le gouvernement, et les taxes sur les CD vierges se justifient pleinement (même si la redistribution de cet argent porte à discussion).

Trève de blabla financier, laissons la musique parler. La musique n'a pas attendu les maisons de disques pour exister. La musique commerciale a attendu les maisons de disques pour exister. Ca, oui. La musique n'aura bientôt de nouveau plus besoin des maisons de disques pour exister. Internet ouvre la porte à l'autogestion des artistes… mais cela prendra encore quelques années. Le temps de la mort du vieux dinosaure. A chaque planète son météore, la musique a le MP3.
Boum!

http://

 Soirée Planante le 19 Mai ! Rare ! (16-05-2006 -- info par Gawgaw)
Du cosmique, du planant, du Psychédélique calme, le vendredi 19 Mai dès 22h au Beursschouwburg, c'est rare et c'est confirmé!

Le concept des soirées planantes est né à la fin des années 60 lorsque, dans le sillon du phénomène Hippie, plusieurs groupes (essentiellement anglais et allemands) ont commencé à développer dans leurs albums plutôt Rock des morceaux d'une musique sans rythme, totalement basée sur les sons et les impressions.
Bien sûr Pink Floyd, mais aussi Iron Butterfly, Hawkwind, les Beatles, Genesis, etc ... sans compter les compositeurs associés à la musique classique contemporaine comme Pierre Henry, Pierre Schaeffer, Jean-Jacques Perrey, Tonspuren ou Eduard Artemiev.

En outre, toujours vers 1968-1970 s'est développé une grande attention pour les musiques traditionnelles indiennes, africaines, orientales ... une attention qui a, par exemple, porté à un niveau mondial le joueur de cythare Ravi Shankar (qui avait joué à Woodstock en 1969, entre autres).

Dès 1971 se sont donc multipliées les soirées et les événements dits "planants" en français et "kosmischen" (cosmiques) chez nos voisins allemands. L'un des clubs les plus célèbres se tenait mensuellement à Amsterdam, dans l'ancien temple désaffecté du Paradiso (aujourd'hui centre culturel et salle de concerts), avec des tapis d'orient partout, des narguilés, de l'encens, et des sons très très calmes pour un public assis ou couché.

Inspirés par ces moments calmes au milieu d'albums rock, certains groupes vont se consacrer uniquement à développer le mouvement "planant" et donner naissance à deux styles: la musique atmosphérique (l'ancêtre de l'Ambient et du style Chill Out arrivé dans les années 90), et le Krautrock (avec les prémices de ce qui allait plus tard être la New Wave vers 1984).

C'est ce côté atmosphérique qui sera joué toute la nuit de ce vendredi au Beursschouwburg, gratuitement, de 22h à 3h du matin ... avec de l'encens, des coussins, des lumières calmes, et beaucoup... beaucoup de musique.

Au programme par un dj de Psyclotron: Tangerine Dream, Ravi Shankar, Michael Garrison, Aphex Twin, Bruce Ditmas, Klaus Schulze, Syncopated Elevators (Acid Kirk), Porn Darsteller, Anna Tredje, Jarre, Manuel Göttsching, Arvo Part, Floyd, Redolfi, etc etc

Une nuit planante? Rare!

http://www.psyclotron.be

 Réouverture 01/09/2006( ancien cherrymoon) (24-04-2006 -- info par votre nom ou pseudo ...)
C'est la PRO-jEKT QUI LOUERA LE CHERRYMOON. Donc comme j'ai déjà dis sa sera toujours Hard Techno. Vite le vendredi 1er septembre 2006.
http://

 Dites non aux DJ sondages! (14-04-2006 -- info par Nicolas)
Nous avons choisi de ne jamais traiter les deejays ou les soirées comme des bêtes de concours, ou comme des chiens bien peignés à évaluer. Nous avons trop de respect pour leurs talents et leur travail. C'est la raison pour laquelle vous ne verrez jamais un 'poll' ou un sondage du genre 'classez vos clubs par préférence' sur Noctis.com.
Par contre vous pourrez souvent lire un article replaçant l'ambiance générale, ou soulignant l'importance que de tel ou tel club a prise à force d'efforts (comme le Petrol d'Anvers, le Coliseum de Charleroi, le Structure Beton à Bruxelles ou les Kozzmozz à Gand).

Mais jamais, jamais nous ne proposerons de sondage internet (qui sont en général à 90% totalement faussés par les mailings et diverses tricheries des participants)

En revanche, vous, les utilisateurs de Noctis.com, êtes totalement libres de publier vos infos ici-même sur cette page. Le webmaster édite les news après coup, mais comme nous avons confiance en vous... la publication est libre. :)

J'espère avoir répondu ici aux questions posées par 5 visiteurs.
Pour nous, seul la musique et la fête comptent... ce n'est jamais une question de compétition, mais d'unité et de communauté.

LOVE ! :)

http://www.noctis.com

 Déclinaisons artistiques (31-03-2006 -- info par Le Rideau Rouge)
"Déclinaisons Artistiques" le 27 avril 2006 45€ (hors boissons) Apéritif+Concert+Exposition+Buffet méditérrannéen et Exotique Charles Loos, Dominique Eykmans, marygoR C’est la rencontre entre Charles Loos et marygoR, lors du parcours des artistes de Rixensart, qui a suscité leur envie de présenter ensemble leur créativité. Voilà belle lurette que marygoR peignait dans une atmosphère musicale et que les cd’s de Charles faisaient partie de son univers. Le musicien, par ailleurs, s’est senti en pleine harmonie avec plusieurs tableaux de marygoR. Fréquentant chacun assidûment le restaurant du Rideau Rouge, c’est tout naturellement que quelques mois plus tard le projet fut confié à l’équipe du Rideau Rouge. C’est en duo avec l’altiste Dominique Eyckmans que Charles présentera un concert inédit qui alternera des morceaux de sa composition avec des improvisations inspirées par la mise en lumière des tableaux de marygoR. C’est dans un contexte inspiré par la musique que marygoR a créé les toiles qui seront exposées lors de cette soirée. Il s’agit bien plus que de la juxtaposition de deux disciplines, les artistes expriment des émotions inspirées par la symbiose de leurs talents respectifs. Après le concert, ce sera au tour du Chef du Rideau Rouge de mettre les petits plats dans les grands en proposant un buffet aux saveurs exotiques et méditerranéennes. Les artistes ont souhaité associer une dimension « de cœur » à l’initiative en conviant Monique Kuborn, Présidente de l’association Smiles à participer à l’événement. Smiles s’occupe de venir en aide aux enfants atteints du sida. Les toiles de marygoR pourront être acquises par le public lors de la soirée et les bénéfices de la vente seront mis à la disposition de Smiles. Programme de la soirée 19h Ouverture des portes 19h 30 Apéritif 20h "Musique en couleur" 21h30 Ouverture du Buffet
http://www.lerideaurouge.be

[10 affichés - Reste 47]

Pages: index | 2 | 3 | 4 | 5 | 6

merci à Flyingcow pour son gros coup de main à la création de cette page
- -